lundi, 24 février 2020|

0 visiteurs en ce moment

 

Gandhi et le corps de la décolonisation

A partir d’une réflexion de Michel Foucault autour de l’usage politique du corps chez les cyniques, on montrera en quelle manière l’élaboration éthique et ascétique du corps chez Gandhi a été en mesure de dégager des effets politiques dans le contexte de la décolonisation britannique de l’Inde. Cette élaboration sera analysée dans ses développements autour de trois axes : celui du corps de la conduite sexuelle (fonction éthico-politique du « Brahmacharya ») ; celui du corps mis en scène par des stratégies politiques « vestimentaires » ; celui du corps au centre d’un régime diététique marqué par l’insertion politique des jeûnes extrêmes. Enfin, sous une perspective comparative, la spécificité de cette élaboration du corps gandhien de la décolonisation sera examinée par rapport à d’autres formes d’ascétisme abordées par Foucault, comme celles de l’Antiquité gréco-romaine et du monachisme des premiers quatre siècle de l’ère chrétienne.

 
A propos de "Les usages politiques du corps". Université d’été du 25 au 30 aout 2014 en Albanie.
New ethnic identifications are not created out of nowhere nor are they natural appearances of historic roots but usually follow a certain strategy which fulfills certain needs. One of the needs can be the avoidance of racist stereotypes. This is the case with Egyptians and Ashkali who try to (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes